• Rose

Comment faire du lait végétal maison...

Pour remplacer le lait de vache vous avez un large panel de possibilité et il y a fort à parier que vous allez trouver votre bonheur parmi les exemples que vous pouvez trouver ici.

Retrouvez des exemples de réalisation de laits végétaux maison

  • Lait de soja

  • Lait d’amande

  • Lait de noix de cajou

  • Lait de riz

  • lait de coco






Mise à part pour le lait de soja et le lait de riz, vous n’aurez pas besoin de faire chauffer vos préparations. Bien souvent un bon blender + un sac à lait végétal ou un extracteur de jus suffisent à préparer un délicieux lait végétal maison.


Ayez toujours un pot de purée d’amande chez vous et vous pourrez fabriquer un lait d’amande express en délayant 50 g de purée d’amande dans 500 ml d’eau tiède.


Cette technique est valable aussi pour la purée de sésame (tahin) ou encore noix de cajou, cacahouète ou pistache.

Evitez d’utiliser les purées complètes, préférez les blanches pour cette technique.


Vous pouvez aussi réaliser un lait d’amande avec des amandes fraiches au blender ou à l’extracteur de jus.

Il existe plusieurs types de poudres pour fabriquer ses boissons instantanées végétales, très pratique pour éviter de stocker des briques toute faites. Très simple d’utilisation, elles se diluent dans l’eau.

Pour le lait de soja il existe un appareil (type soyabella) qui chauffe, mixe et filtre les graines de soja. Très pratique mais valable si vous faites beaucoup de lait végétal maison car son coût est non négligeable, comptez 125€. Cet appareil fonctionne aussi pour fabriquer d’autres laits végétaux. Vous pouvez aussi faire un lait de soja maison à l’extracteur de jus.

Si vous posséder un blender vous pouvez essayer la recette de lait de sésame à base de graines de sésame. Mixez 50 g de graines de sésame avec 250 ml, puis filtrez.

De même avec les graines de chanvre, les noisettes, les noix du brésil, les noix de macadamia, les pistaches… Voir aussi le lait de noix de cajou.

Le lait de châtaigne se prépare à partir de 25 g de farine de châtaigne chauffée avec 500 ml d’eau tout en mélangeant. Après ébullition, faites cuire 3 minutes à feu doux en mélangeant. Puis filtrez avant de laisser refroidir.


Le calcium un vrai problème ?


L’industrie agro-alimentaire nous le répète « manger du calcium pour avoir des os solides », or on sait que le calcium du lait n’est pas totalement assimilable.

Mais dans l’inconscient collectif on a le sentiment que si on ne consomme plus de lait, on aura fatalement une carence en calcium.

Si vous faites un régime sans produits laitiers vous aurez sans doute ce type de réaction de la part de vos proches.

Mais rassurez-vous, remplacer le lait de vache ne vous conduira pas à une carence en calcium.


On trouve du calcium dans beaucoup d’autres aliments, souvent avec une meilleure biodisponibilité :

Algue wakamé : 1300 mg / 100 g Sardines en boîte : 400 mg / 100 g Tofu : 350 mg / 100 g avec modération Persil : 250 mg / 100 g Amandes : 250 mg / 100 g Epinards : 168 mg / 100 g Cresson : 210 mg / 100 g Farine de soja : 154 mg / 100 g avec modération Chocolat : 105 mg / 100 g Brocolis : 76 mg / 100 g Haricots blancs cuits : 60 mg / 100 g Viandes et poissons : 10 à 40 mg / 100 g Figues sèches : 64 mg / 100 g Haricots verts : 60 mg / 100 g Orange : 52 mg / 100 g



Les yaourts végétaux maison


Pour reproduire des yaourts, seul le lait de soja peut être utilisé de la même manière que le lait de vache.

Utilisez un yaourt de soja ou de vache (ou encore des ferments en poudre) que vous mélangerez à votre lait de soja, ensuite 12 heures en yaourtière.

Cette technique fonctionne un peu mieux avec les laits en brique que le lait de soja fait maison.

On peut aussi faire fermenter des laits végétaux mais ils resteront relativement liquides. Il est possible d’ajouter un peu d’agar agar pour les rendre plus fermes.

(Mais vous n’obtiendrez pas le caillé classique d’un lait de vache avec un autre lait végétal que celui de soja.)

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout