• Rose

Fête des Grands-Mères...!!!

Mis à jour : mars 12


Véritables mémoires familiales, nos grands mères sont souvent le ciment de la famille, le noyau qui réuni les petits et les grands, autour d'un bon repas...


Être grand-mère ne s'improvise pas...Il vaut mieux y être préparée car ce statut nous renvoie l'image du temps qui passe.

Pardonnons à toutes ces grands-mères qui n'ont pas été à la hauteur...

Je passerais sur les détails, mais ma grand-mère paternelle n'était pas du tout, un exemple de tendresse...Alors que côté maternel, le seul souvenir qu'il me reste, c'est sa joue fripée d'une douceur incomparable contre la mienne, et une grande sensation de bonté et d'affection...

Aujourd'hui les grands mères ne sont pas si souvent qu'on le pense derrière les fourneaux à faire les gâteaux que vont dévorer leurs petits enfants.


Elles sont multitâches, plus jeunes et en meilleure forme ...

Souvent animatrice, préceptrice, tour à tour taxi pour les activités sportives ou baby sitter en cas de grève du corps enseignant, les grands- mères se définissent en un être aux supers pouvoirs grâce à leur grande expérience.

Certaines moins disponibles car quelques fois séparées, obligées de travailler car pas assez vieilles pour être à la retraite, se trouvent dans la position délicate de devoir décliner de rendre service.



Je dirais aux jeunes grand-mères qu’il faut surtout qu’elles s’écoutent, car c’est comme devenir mère, être une mamie, cela s’apprend. Reste que le luxe des grands-parents d’aujourd’hui, c’est de ne pas se forcer. Ils savent que la diplomatie passe plus que jamais par le dialogue avec leurs enfants et la capacité à arrondir les angles. Finalement être une bonne grand-mère c’est être là quand on a besoin de vous, savoir garder sa place, mais aussi être capable de dire non sereinement et savoir rester femme. C’est une partition subtile ! Aujourd’hui, la nouvelle génération a également la chance d’avoir le droit d’être une grand-mère qui de temps en temps n’a pas envie de l’être. Reste ensuite à vivre tout le plaisir avec le petit-enfant et à profiter de cet amour totalement gratuit. Dans un monde qui tangue, les grands-parents sont aussi le phare, les garants d’une continuité dans la famille, un repère tangible pour leurs petits-enfants.


Les grands- mères ont-elles un rôle éducatif ?


Non, elles sont complémentaires... Je m'explique :



« Chez mamie, la télé, c’est no limit ! » Variantes possibles : le Nutella, l’argent de poche, l’heure du coucher…

S’ils sentent que les ferments de la discorde sont présents, les enfants – surtout les adolescents – prennent un malin plaisir à s’immiscer dans les failles, comparer, appuyer là où ça fait mal et tirer profit des différends.


Pour éviter malentendus et surenchères, les parents peuvent tenter un dialogue du type : « On sait que les choses se passent différemment chez mamie, et on est contents que tu apprécies les moments avec elle.

Mais ici, c’est nous qui décidons. » « Les enfants doivent savoir qu’il y a des lois qui valent partout, et d’autres qui varient selon que l’on se trouve chez les uns ou les autres »


N’étant plus surresponsabilisés, les grands-parents, en général, peuvent jouer librement le rôle de compagnons de jeux, de confidents (notamment au cours de l’adolescence de leurs petits-enfants), voire celui de passeurs de l’histoire familiale…

« Les grands-parents transmettent des savoirs que l’on n’apprend pas à l’école :

la transmission de la filiation, d’un attachement à la famille...»

Photos et souvenirs d’enfance, récits de la jeunesse des parents, anecdotes sur la famille : dans ce registre, les grands-parents sont irremplaçables. Même si leurs bienfaits ne sont pas toujours appréciés sur le moment à leur juste valeur …


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

espritnature2.0@gmail.com

51 cours national, Paulhan, Occitanie, France

siren : 884 478 546

©2020 par Esprit Nature 2.0. Créé avec Wix.com