• Rose

JOLI MOIS DE MAI...





Outre la chanson joliment désuète, que représente pour vous le mois de mai…


Le muguet, c’est la fleur qu’on offre le 1er mai. Une tradition qui perdure, mais d’où vient-elle ? Pourquoi offre-t-on un brin de muguet le jour de la fête du travail ? Quel lien y a-t-il entre les deux ? Voici les explications les plus répandues.

Le muguet est également appelé “Lys des vallées”, c’est une plante originaire du Japon, qui est présente en Europe depuis le Moyen-Âge. En France, le muguet est essentiellement cultivé dans les régions de Nantes et Bordeaux. La plante à clochette symbolise le printemps, car sa floraison coïncide avec les premiers rayons de soleil.


Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

En France, la tradition remonterait à la Renaissance, au 1er mai 1560 précisément, lors d’une visite du roi Charles IX dans la Drôme, avec sa mère Catherine de Médicis. Alors qu’ils se baladaient dans le jardin du chevalier Louis de Girard de Maisonforte, ce dernier aurait offert un brin de muguet au roi, en guise de porte-bonheur. Charmé par cette attention, le roi Charles IX aurait fait de même auprès des dames de la cour l’année suivante, en leur disant “Qu’il en soit fait ainsi chaque année”. C’est ainsi que la coutume est née.

En mai fait ce qu’il te plaît ! Le printemps est bien installé, les températures sont douces et on prend beaucoup de plaisir à déjeuner sur sa terrasse ou dans son jardin. En cuisine, on utilise des fruits et légumes de saison, pour préparer des salades composées, des tartes, des gaspachos… On se prépare pour l’été ! Au petit-déjeuner on oublie les boissons chaudes pour les smoothies et les jus de fruits.


Si vous arrivez en Mai sans avoir déjà entrepris une bonne cure revitalisante, c'est le moment!!!



En naturopathie, les cures de printemps sont des pratiques ancestrales simples et efficaces pour nettoyer le sang, purifier le corps, éliminer les toxines et toxiques, renforcer notre organisme pour faire face au déluge d’agressions de tout ordre. Le drainage « remet les pendules à l’heure » de notre organisme surchargé et stressé. Nous pouvons résumer ses bénéfices en 3 mots : désintoxication-épuration-régénération. Donc une cure de printemps vise d’abord la détoxication et l’élimination des déchets et des toxines qui encombrent.


Naturopathie et cure de printemps : l’alimentation

  • J’élimine alcool, café, charcuterie et sucreries, céréales raffinées (riz, pain et pâtes blanches), aliments à indices glycémiques élevés. ( voir prochain post)

  • Je consomme des céréales complètes ou plutôt ½ complètes et des céréales sans gluten (quinoa, sarrasin, millet, amarante…)

  • Je supprime les laitages de vache.

  • Je mange un aliment cru à chaque repas (crudités, graines germées, carpaccio, fruits de mer, tartares, smoothies, jus…).

  • Je fais un festin de fruits et légumes frais et de saison, crus, cuits, en jus, soupe, compote, smoothies….prenez les bio et ne les épluchez pas.

Au printemps, On recommande une cuisson à la vapeur douce, des aliments peu salés. Seront mis à l’honneur tous les aliments favorables au foie et à la rate.

Quelles plantes sauvages nous offre la nature en cette saison ?

Des pissenlits, des orties, l’ail des ours, plantes qu’il convient de mettre très régulièrement sur notre table. L’ortie, le pissenlit se prêtent à toutes sortes de préparations culinaires dont certaines sont véritablement gastronomiques, leurs bienfaits ne sont plus à démontrés, ils interviennent sur divers systèmes ( rénal, hépatique, cardiovasculaire, articulaire…). L’ail des ours haché sera de toutes les salades et crudités. On privilégiera également les graines germées avec les crudités en début de repas, il s’agit là d’une véritable bombe de vitamines et oligoéléments.

Le goût doux à légèrement acide prédominera pendant la saison printanière de manière à soutenir l’énergie de la rate car si le foie devient trop puissant du fait de sa place dans les cinq mouvements connus de la médecine chinoise, cela peut entraîner un contrôle excessif du foie sur la rate, alors la rate faiblit dans ses capacités digestives.

Il convient d’éviter l’excès de nourriture pour échapper aux risques de stagnation d’énergie du foie ou de surmenage de la rate. Car foie et rate sont les organes sensibles en cette saison. Donc allègement en viandes, graisses, alcool, chocolat, sucres….

On choisira les légumes montants comme le poireau, les légumes lactofermentés comme la choucroute, qui peut aussi se consommer crue en salade, les navets salés, les haricots du fût, les champignons, les radis, la rhubarbe, le cresson, l’asperge, les céréales tels que le kamut, l’épeautre, l’avoine, des racines telles que le curcuma, le gingembre une boisson telle que le thé vert ou thé matcha devraient être servis régulièrement au printemps.

Prendre l'air, le meilleur moyen pour faire le plein d'énergie et d'ondes positives...

Je m’aère dès que possible, je m’oxygène, je profite des quelques rayons du soleil pour aller dans les parcs voir la nature qui redémarre, les bourgeons et les petites fleurs qui poussent, les oiseaux qui chantent.

Si vous êtes dans le Sud de la France, comme moi, profitez sans modération de toutes les saisons et du printemps en particulier.


  • J’intègre dans mon planning ½ h de marche à pieds par jour et je monte les étages à pieds ou je fais du vélo, de la natation ou je transpire dans une salle de sport.



Un sommeil de qualité


  • Faites des exercices plus régulièrement : La dépense physique quotidienne favorise le sommeil, un des pilier fondamental de la naturopathie !


  • Habituez-vous à faire des pauses et gardez-vous un moment de relaxation le soir : Comme il n’est pas possible de se concentrer plus d’une heure et demi sur un travail, s’accorder des pauses dans la journée et le soir permet de se déconnecter, lutter contre le stress et mieux dormir en conséquence.


  • Définissez et respectez votre rythme biologique : Déterminer si on est du matin ou du soir et calculer pendant les vacances son nombre d’heures de sommeil nécessaire s’avère essentiel pour rester en forme. Ensuite, vous n’avez qu’à respecter votre rythme et vous réveiller chaque fois à heure fixe.


  • Réagissez aux signes du sommeil : Ignorer ses signes de somnolence (bâillements, paupières lourdes, déconcentration…) peut vous amener à louper un moment approprié pour se coucher. Le suivant n’arrivera que 90 minutes plus tard…


  • Dormez dans une chambre destinée à dormir : La pièce idéale pour se reposer est celle où on ne retrouve pas sa console de jeu, sa télé, son ordinateur, ou encore son téléphone qui peuvent perturber votre sommeil. De plus, la chambre dans laquelle vous dormez doit être fraîche (entre 17 et 20 °C) et oxygénée. Pour cela, il est conseillé de l’aérer quotidiennement ou utiliser un purificateur d’air si vous habitez dans un environnement pollué.


  • Réveillez-vous grâce à la lumière : Au lieu d’être alarmé brutalement chaque matin par un réveil classique, choisissez un simulateur d’aube et de crépuscule qui imite le soleil et commencez la journée au naturel.



Votre corps, vous parle !

Écouter les messages de son corps consiste à être attentif à son corps physique, ses pensées, ses émotions, ses ressentis, ses besoins.

Nous possédons tous la capacité d’auto guérison ; pour comprendre les messages du corps, il faut d’abord prendre le temps de se poser et d’observer notre mal. Prenez le temps d’écouter votre corps et de vous poser.

J’incarne l’énergie du printemps, j’accompagne en conscience le renouvellement avec des pensées positives, je tourne le dos à l’hiver. Je m’offre une séance de réflexologie plantaire avec un thérapeute professionnel pour réactiver et harmoniser les différentes fonctions de l’organisme.

Petite méditation de printemps...

Rester assis/e en silence et focaliser sa conscience sur sa respiration n’est pas si simple au début. Pourtant, cet exercice de respiration est très efficace, surtout le matin.

  • Asseyez-vous confortablement sur un coussin ou une chaise en gardant les pieds au sol.

  • La colonne vertébrale reste droite.

  • Décontractez les muscles de votre visage et de vos épaules.

  • Fermez les yeux.

  • Concentrez toute votre attention sur votre respiration sans l’altérer.

  • Sentez l’air qui circule doucement dans votre nez, votre ventre et votre cage thoracique gonfler à chaque inspiration et se dégonfler à chaque expiration. Percevez-vous que l’air est plus frais lorsque vous inspirez que lorsque vous expirez ?

  • Où sentez-vous le mieux votre respiration ? Dans le nez, le ventre, les côtes, le sternum ou le dos ?

  • Concentrez votre attention sur cette partie du corps.

Essayez ce qui fonctionne le mieux. Répétez l’exercice de respiration pendant cinq minutes, puis dix minutes et ensuite aussi longtemps que vous le souhaitez. Il est tout à fait normal que votre esprit dérive de temps à autre et que des pensées l’envahissent. Ne luttez pas, laissez ces pensées repartir et concentrez-vous à nouveau sur votre respiration.

Cette technique, connue sous le nom de méditation metta (qui signifie bienveillance, amour) trouve son origine dans le bouddhisme. Elle vous aide dès le matin à élever votre énergie et à la relier à l’amour, à la gratitude et au pardon. Répétez trois fois les phrases suivantes :

  • La première fois, adressez ces mots à vous-même :

Puissé-je être heureux/se.

Puissé-je me sentir en sécurité et protégé/e.

Puissé-je rester en bonne santé.

Puissé-je vivre ma vie avec amour et légèreté.

  • La deuxième fois, adressez ces phrases à une personne proche de vous.

  • La troisième fois, adressez-les à une personne avec laquelle vous vivez une relation difficile.

  • Pour finir, adressez ces mots encore une fois à vous-même.





Conclusion naturopathique

Vous pouvez être accompagné par un naturopathe qui vous proposera peut être une cure de détoxination afin d’évacuer les toxines accumulées pendant l’hiver, si votre corps vous le permet et selon votre tempérament. Un naturopathe certifié veillera toujours à ce que cette cure soit bien adaptée à la constitution et à la vitalité de chaque personne qui souhaite se lancer dans cette aventure printanière.

PRENEZ SOIN DE VOUS !!!




Je ne résiste pas à vous mettre les paroles de cette petite chanson, que vous pouvez retrouver facilement car elle fait partie des classiques de la chanson d'après guerre...(1961)

Paroles

Joli mois de Mai Joli mois de Mai Ma mie est lointaine Et le vent m'amène L'odeur des lilas Dans le grand jardin Tout seul je promène Mon âme en peine Le printemps est là Le temps a tout effacé (c'est le printemps) Les muguets sont de retour (tout refleurit) Mais les lilas vont passer (passe le temps) J'attends mon amour (l'amour s'enfuit) Joli mois de Mai J'attends ma mie Seul sous la charmille Le printemps est là (le printemps est là) Dans les parfums Que la brise éveille Ton souvenir m'ensoleille J'ai le cœur bien las Gentil mois de Mai Jolie primevère Depuis des jours que j'espère J'ai trop de regrets (C'est le printemps) (Et tout refleurit) (Et passe le temps) (Et l'amour s'enfuit) Le printemps est là Mon cœur est en cage Il a fait naufrage Joli mois de Mai (joli mois de Mai) Source : Musixmatch Paroliers : Marcel Amont / J. Work

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout