• Rose

L'ARMOISE

Mis à jour : il y a 6 jours





Nom latin: Artemisia annua

Autres noms: armoise annuelle ou absinthe chinoise, fée verte, Qinghao


Famille : Asteraceae


Parties utilisées: feuilles, fleurs, tiges Principaux constituants: artemisinine, terpénoïdes, polysaccharides, saponines, coumarines, acides, minéraux, flavonoïdes et polyphénols


Principales propriétés: répulsive, digestive, cicatrisante, antipyrétique, anticancéreuse, antifongique, antioxydante, anti-inflammatoire, antiparasitaire, abortive, antivirale





Effets thérapeutiques :

- Antiviral puissant ( Alternative à la chloroquine)

- Lutte contre les cellules cancéreuses grâce à l'Artémisinine

- Soulage les troubles digestifs : coliques, diarrhées chroniques, douleurs abdoninales, flatulences,...

- Stimule la sécrétion du suc gastrique, favorisant ainsi l'appétit, facilite la digestion

- Puissant vermifuge

- Lutte et prévient le paludisme et la dengue

- Contre la maladie de Crohn

- Agit contre la maladie de Lyme

- Favorise un cycle menstruel confortable


DESCRIPTION :


Plante herbacée annuelle, très ramifiée, pouvant atteindre 3 mètres, aux feuilles très divisées de couleur vert clair, sentant le camphre lorsque on les froisse dans ses mains, l’armoise annuelle fleurit en été sous forme de nombreux capitules, de couleur jaune et localisés en grappes. C'est un type commun d'absinthe.

Elle adore le soleil, peut vivre sur une terre pauvre, n’a pas besoin de beaucoup d’eau une fois bien installée, se ressème naturellement et très facilement.

En somme, au regard de son potentiel thérapeutique, un vrai cadeau de la nature !


Un peu d'histoire,


Connue en Chine depuis plus de 2000 ans, l’armoise annuelle entre véritablement dans l’histoire lors de la guerre du Vietnam quand les combattants du FNL souffrant de malaria demandent de l’aide à la Chine, victime elle aussi de cette maladie dans ses provinces du Sud.


De nos jours, au niveau scientifique:


Le projet 523 voit le jour, composé de scientifiques dont une certaine Tu Youyou qui recevra le prix Nobel de médecine en 2015… justement pour ses travaux sur l’Artemisia annua et la malaria. Le parasite Plasmodium devenant résistant à la chloroquine1 , Tu Youyou étudie de vieux écrits de médecine tout en observant qu’il n’y a pas de problème de malaria dans les régions du pays où on utilise l’armoise annuelle. Elle va alors en extraire l’artémisinine.

L'Artémisinine est un des principes actifs de l' Artémisia annua. L'Artémisine et ses dérivés semi synthétiques de l'Artémisinine ( dont la dihydroartémisinine, l'Artésunate, et l'Artémether) sont aussi utilisés pour la production de thérapies combinées pour le traitement du paludisme.

 Avec seulement 5 % d’effets indésirables et en abaissant la fièvre en 24 heures au lieu de 48 heures avec le médicament qui associe en un seul comprimé l’artésunate et l’amodiaquine. Ce traitement, l’ASAQ, est le fruit de la recherche menée en partenariat par la DNDI (Drugs for Neglected Diseases Initiative) et Sanofi-Aventis.


Elle est surtout utilisée en combinaison avec d'autres substances, afin d'en soutenir l'action, pour le traitement de la dengue ( avec le lapacho ), la maladie de Lyme où elle est plus efficace que les antibiotique contre les co-infections, notamment la Babésiose.

Elle est d'une redoutable efficacité…


Coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère, responsable de l’épidémie de SRAS qui a sévi de 2002 à 2004. Quatre extraits de plantes, Lycoris radiata (Lys du Japon), Artemisia Annua, Pyrrosia lingua (fougère d’Asie) et Lindera aggregata (arbuste d’Asie) ont alors montré des activités antivirales significatives.


Des études ont depuis longtemps révélées que l'artémisinine et les composés apparentés inhibent la croissance tumorale et les métastases.

Henri Lai et Narendra Singh, de l'université de Washington, ont mis en évidence l’efficacité du médicament contre les cellules cancéreuses. Les résultats sont incroyablement optimistes.

Dans la revue Life science, les chercheurs décrivent comment l'Artémisine tue toutes les cellules d'un cancer du sein en seize heures."Non seulement le médicament est efficace mais il est sélectif, déclare Henry Lay. Il est hautement toxique pour les cellules cancéreuses mais a un impact minimal sur les cellules normales."


*Ce qui est plus surprenant, c’est son interdiction en France…


…Ne vous soignez pas sans prendre conseil auprès d'un médecin ou faites vous accompagner par un thérapeute certifié…



Références :

* Karamoddini M. K. et al., Antiviral activities of aerial subsets of Artemisia species against Herpes Simplex virus type 1 (HSV1) in vitro, Asian Biomedicine, vol. 5-1, 2011, p. 63-66. 

-.https://maison-artemisia.org/ ;

* Munyangi J., Lutgen P., Five case reports on treatment of diabetes by Artemisia annua and Artemisia afra herbal tea, Pharm. Pharmacol. Int. J., vol. 8, n° 2, 2020, p. 79-85.

* Munyangi J., Ogwang P., Gisenya P., Lutgen P., An unexpected, revolutionary property of Artemisia infusions, Pharm. Pharmacol. Int. J., vol. 8, n° 1, 2020. 9. 

* Munyangi J. et al., Effect of Artemisia annua and Artemisia afra tea infusions on schistosomiasis in a large clinical trial. doi : 10.1016/j.phymed.2018.10.014.

* Munyangi J. et al., Artemisia annua and Artemisia afra tea infusions vs. artesunate-amodiaquine (asaq) in treating plasmodium falciparum malaria in a large scale, double blind, randomized clinical trial, Phytomedicine, avril 2019, vol. 57, p. 49-56. doi : 10.1016/j.phymed.2018.12.002. Epub 2018 Dec 5.

* Professeur de biologie et de biotechnologie au Worcester Polytechnic Institute (WPI), pionnier de l’utilisation des feuilles séchées d’Artemisia annua comme traitement contre le paludisme. Cf. BatiDaddya N. et al., Artemisia annua dried leaf tablets treated malaria resistant to ACT and i.v. artesunate : Case reports, Phytomedicine, vol. 32, 15 août 2017, p. 37-40.

* Ferreira J. F. S. et al., Flavonoids from Artemisia annua L. as antioxidants and their potential synergism with artemisinin against malaria and cancer, Molecules, vol.

15, 2010, p. 3135-3170.

* Xiaoxin X. et al., Effects of sesquiterpene, flavonoid and coumarin types of compounds from Artemisia annua L. on production of mediators of angiogenesis, Pharmacological Reports, vol. 65, 2013, p. 410-420, ISSN 1734-1140.

* Mohammed L. A. et al., Prevention of carcinogenesis and metastasis by artemisinin-type drugs, Cancer Lett, vol. 10, n° 429, août 2018, p. 11-18. doi : 10.1016/j. canlet.2018.05.008.

*Chekhun V. F. et al., Artemisinin modulating effect on human breast cancer cell lines with different sensitivity to cytostatics, Exp. Oncol., vol. 39, n° 1, mars 2017, p. 25-29. PMID : 28361857.

*Slezakova S., Ruda-Kucerova J., Anticancer activity of artemisinin and its derivatives, Anticancer Res., vol. 37, n° 11, novembre 2017, p. 5995-6003

espritnature2.0@gmail.com

51 cours national, Paulhan, Occitanie, France

siren : 884 478 546

©2020 par Esprit Nature 2.0. Créé avec Wix.com