• Rose

Soyez acteur de votre santé, avec l'Auto hémothérapie...




Enfin de retour parmi vous...


Aujourd'hui, les laboratoires pharmaceutiques, et les grosses fortunes dirigent le monde avec leurs molécules chimiques à tous les niveaux de votre vie...

Ils polluent votre environnement, les sols et par conséquent votre alimentation avec, et ce n'est qu'un exemple : le glyphosate, les aliments modifiés génétiquement, l'ajout de perturbateurs endocriniens dans les produits de grande consommation...Etc...

Ils sont générateurs de maladies en tout genre: Maladies auto immunes en résurgence depuis des années, cancers , allergies... Tout cela sans compter sur leur capacité à manipuler les foules pour faire croire à une fatalité et leur donner une crédibilité certaine...Mais en y regardant de plus prêt, ils ont tous été condamnés pénalement à des sommes exorbitantes pour corruptions en tout genre...



Aux patients :


En premier lieu : un esprit positif.

Parce qu’un esprit négatif aggrave la souffrance.

Le Système Immunologique, quand la personne est négative au sujet de sa souffrance, décline.

Si elle croit en sa guérison, elle a toutes les possibilités de gagner contre la maladie. Quand elle croit que la maladie n'a pas de guérison, elle réduit de beaucoup ses possibilités de guérison.

Donc, c'est très important de penser de manière positive. L’esprit a un énorme pouvoir, tant dans la guérison, que dans la destruction. Les cas, qui augmentent, de maladies auto-immunes, ont pour origine un esprit négatif.


Une méthode simple et peu couteuse: L'Auto hémothérapie




Qu’est-ce que l’auto-hémothérapie?


C'est une technique simple, dans laquelle, moyennant le retrait du sang d’une veine et l'application dans un muscle, elle stimule une augmentation des macrophages, qui sont, si je peux me permettre le rapprochement, une sorte de "Karcher" de l’organisme.

Aucune contre indication, aucun effet secondaire, aucune interaction médicamenteuse...


Description:


Ce sont ces macrophages qui nettoient tout. Ils éliminent les bactéries, les virus, les cellules cancéreuses (néoplasiques). Ils font un nettoyage total, éliminent même la fibrine, qui est du sang coagulé. Il se produit cette augmentation de production des macrophages par la moelle osseuse, parce que le sang dans le muscle fonctionne comme un corps étranger qui doit être rejeté par le Système Réticulo-Endothélial (SRE) (qui fabrique les anticorps).


Tant qu'il y aura du sang dans le muscle le Système Réticulo-Endothélial sera activé. Cette activation se termine au bout de cinq jours.

Le taux normal de macrophages est de 5% dans le sang et avec l'auto-hémothérapie, nous élevons ce taux à 22%, pendant 5 jours. Du 5ème au 7ème jour, ce taux commence à décliner, parce que le sang commence à disparaître du muscle. Et quand il a complètement disparu il retourne à 5%.

D’où la raison pour laquelle la technique de l’auto-hémothérapie se répéte de 7 en 7 jours.

C’est ainsi que fonctionne l'auto-hémothérapie.

C'est une méthode de coût extrêmement faible.

Il suffit d’un matériel tel que seringue et aiguille à usage unique...Pas de réfrigérateur, car le sang est appliqué aussitôt après avoir été prélevé et qu’il n'y a aucun traitement pratiqué sur ce sang, aucune technique, uniquement une personne qui sait le prélever et l’injecter dans le muscle, dans les conditions d'hygiène qui s’imposent, c’est tout, rien de plus. Elle doit exclusivement être prescrite par un médecin et peut être réalisée par une infirmière au domicile, si besoin...



Il en résulte une stimulation immunologique très puissante.


Le domaine de la médecine est très vaste et diversifié, c’est pourquoi il offre des méthodes médicales telles que l’auto-hémothérapie, qui offre aux patients une alternative différente pour combattre et prévenir les maladies, en laissant de côté les médicaments et les produits chimiques traditionnels et préférant une sorte de vaccin avec notre propre sang.




Un peu d'histoire :


C'est une technique qui a été expliquée en 1913 par le médecin français Paul Ravaut.

Ces travaux furent appliqués et évalués par divers médecins tels que:

- Professeur Jesse Teixeira

- Dr Floramante Garófalo

- Dr Ricardo Veronesi

- Dr Luiz Moura

...

En ce qui concerne le médecin brésilien Luiz Moura, qui s’est engagé dans l’étude de l’auto-hémothérapie, il existe différentes doses selon le type de maladie ; pour les maladies non létales comme les allergies, 5ml et pour celles qui sont graves comme le lupus, 10ml dans une période de 10 à 20 ans ou plus.

Non seulement l’auto-hémothérapie peut être utilisée pour combattre les maladies, mais aussi pour les prévenir, comme le Dr Moura, qui utilise la méthode pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, et même pour prévenir le cancer parce qu’elle maintient votre système immunitaire actif.


INDICATIONS :

L'Auto hémothérapie est aujourd'hui oubliée...

Elle est cependant recommandée quelque fois par des médecins éclairés et soucieux du bien être de leurs patients.

En cas d'allergies, ou pour certains affections orthopédiques ( cicatrisations de tissus)..

Elle a cependant un énorme champ d'action, bien au delà de ces indications habituelles...


Le HIC, c'est qu'elle ne renfloue pas les caisses des laboratoires qui vendent des traitements à 1000 euros l'injection...


Elle fut testée avec succès sur des maladies très sévères, en complément d'un traitement allopathique ou pas...


Ces pathologies sont : ( liste non exhaustive )


* Prévention contre les maladies infectieuses post opératoires...

* Amélioration et stabilisation des symptômes dans les maladies auto immunes:

- Lupus

- Maladie de Crohn

- Arthrite rhumatoïde

- Myasthénies graves

- Polio myosite et dermatomyosite


* Autres résultats probants sur :


- Sclérodermie

- Thromboses

- Psoriasis

- Kystes d'ovaire et myome (tumeur bénigne)

- Purpura thrombopénique (hémorragie)

- Gangrène par piqûre d'araignée

- Sclérose multiple ( amélioration de la qualité de vie)

- Asthme sévère

- Acné sévère

- Ichtyose

- Complications du diabète

- Amygdalites à répétition

- goutte

- Hypertension artérielle

- AVC ( Ça aide, dès lors qu’elle est faite le plus rapidement possible après l'Accident Vasculaire Cérébral. Parce que si c’est un accident hémorragique, l'auto-hémothérapie augmentera les macrophages qui dévoreront la fibrine qui engorge les vaisseaux, en rétablissant la circulation plus rapidement. )


Et bien d'autres...


Utilisation associée de l'auto-hémothérapie , pour des cas d’herpès, d’arthrite rhumatoïde ou de cancers...


L'Auto hémothérapie et Cancers :


Les personnes qui font de la chimiothérapie doivent faire l'auto-hémothérapie. Dans le cas de la radiothérapie il n'y a pas nécessité de faire l'auto-hémothérapie, parce que ça ne va rien changer.

Comme la chimiothérapie touche négativement le Système Immunologique, parce qu'elle agit comme immunosuppresseur, non seulement des cellules néoplasiques (cancéreuses), mais aussi sur les bonnes cellules, de défense, alors l'auto-hémothérapie faite simultanément évite que le Système Immunologique s'abaisse excessivement.

Parce qu’il n'existe pas encore une chimiothérapie qui soit dirigée spécifiquement sur les cellules cancéreuses, elle débilite aussi les cellules de défense et là l'auto-hémothérapie va contrebalancer, va réduire leurs effets néfastes.



DOSAGE :


La dose doit varier avec la gravité du problème. Nous allons dire, 5 ml pour une maladie qui ne soit pas très sérieuse. Dans la Lupus, myasthénies graves, arthrite rhumatoïde… l'utilisation est de 10 ml.

Quand c'est une allergie par exemple, une réaction allergique, un asthme, normalement l'utilisation est de 5 ml.

Dans la rhinite, 5 ml, il n’y a pas nécessité de doses plus grandes.


L'auto-hémothérapie peut-elle être faite sans pause ?


Absolument. Les interruptions sont seulement utiles pour reposer les muscles et les veines.


La variation de dosages - 5 ml, 10 ml, 20 ml – fait-elle aussi augmenter le taux de monocytes ?


Non. La seule différence est que, dans les maladies auto-immunes, il faut utiliser quelquefois jusqu'à 20 ml, dans les cas les plus graves. Et en divisant en 4 endroits différents, en appliquant 5 ml dans chaque bras et 5 ml dans chaque fesse.

Cela provoque ainsi un retournement du Système Immunologique, vicié à attaquer son propre corps, qui, au lieu d'accomplir sa fonction (qui est de défendre contre les agresseurs) agit contre le corps lui-même, comme si c'était un ennemi.


À partir de quel âge les enfants peuvent-ils faire l'auto-hémothérapie?


Là, ça dépend beaucoup de l'enfant...Il faut un contrôle émotionnel très bon. Celle qui souffre le plus, quand il prend l'auto-hémothérapie, c’est la mère...


Et l'auto-hémothérapie dans la gériatrie ? (médecine des personnes agées)


Pour le Dr MOURA, le secteur où doit être le plus utilisé l'auto-hémothérapie est celui de la gériatrie.

Exactement parce qu'il correspond à la période où le Système Immunologique est en baisse.

L'auto-hémothérapie fonctionne dans la cicatrisation d'escarres ?


Il fonctionne, en aidant la cicatrisation des escarres. Il est évident qu'il ne peut être placé aucun poids sur les blessures. Des protections doivent être utilisées, parce que l'escarre est produite par un frottement continu de la peau sur le lit ou la chaise. Outre le frottement, il y a un manque d'oxygénation causé par la pression locale, les vaisseaux sanguins ne fournissent plus d'oxygène aux tissus, ils tendent à se détruire, mais l'autohémothérapie va aider à reconstruire et la cicatrisation va être plus rapide.



Dr Luiz MOURA (extrait de : Retranscription de la vidéo-conférence réalisée en 2004 ) :

"Dans un cas désespérant, comme ça a été le cas de la sclérodermie, le premier cas que j'ai traité, en 1976, j'ai utilisé 20 ml dès le départ. Parce que j'avais besoin de donner une réponse violente au patient pour sortir d'une situation, phase finale, où il n’y avait plus rien à faire, alors, tout était permis.


Il n'y a pas de limite d'utilisation, dans le temps. On peut l'utiliser une vie entière. En général, je prescris à mes patients de faire une série de 10 applications, ensuite un repos d'un mois. Ce serait, en fait, pour être utilisé de forme permanente… Les intervalles dépendent de la finalité pour laquelle est appliquée l'auto-hémothérapie. Si elle est seulement préventive, on peut faire de grands intervalles, après 2 ou 3 mois d'intervalle, faire une autre série…

Si elle vise un problème ou une maladie qui est déjà arrivé et qui doit être maintenue sous contrôle, là on fait des intervalles moindres, 10 applications, 30 jours d'intervalle. Pour beaucoup de patients, je commence avec 10 ml dans la phase aiguë de la maladie, ensuite je réduis pour 5 ml par semaine."



Les femmes enceintes peuvent faire l'auto-hémothérapie, aucun danger pour personne. En allaitant, le lait va contenir plus d’anticorps que si elle ne fait pas l'auto hémothérapie. L'enfant va recevoir un renforcement immunologique.


L'auto-hémothérapie est-elle toujours bénéfique ?



Toujours. Parce que le minimum que l’on puisse dire est qu’il existe une courbe. Le Système Immunologique grandit à partir de la naissance, l'enfant naît avec un Système Immunologique pratiquement inexistant. Il reçoit une très grande quantité d'anticorps par le placenta, lorsque celui-ci se contracte, il envoie une charge énorme d’anticorps à l'intérieur de l'enfant. Pendant 6 mois il vit protégé par ces anticorps, qu’il a reçus de la mère.

Il serait donc bon, pendant de la grossesse, que la mère fasse l'auto-hémothérapie pour que l'enfant naisse avec un Système Immunologique potentialisé. Au bout de cette période de 6 mois commencent les maladies infantiles, exactement parce que la réserve immunologique de l'enfant est finie.

L'enfant commence alors à construire son propre Système Immunologique, en combattant les agresseurs qui sont dans son environnement. C’est à cette période que commence le programme de vaccination.

Le vaccin produit le même effet que les agressions produites par les maladies : c'est une maladie atténuée, seulement dans une forme où l'organisme ne court pas le risque de tomber malade, à moins que ce soit un vaccin défectueux, mais s’il est " bon" il ne cause pas la maladie, mais produit au contraire l'immunité contre la maladie.


Ensuite, l'enfant va en grandissant, son Système Immunologique arrive à la pointe maximum entre les 14 et 16 ans, quand il atteint la plénitude de son développement. Là, il se maintient à ce niveau jusqu’aux alentours de 50 ou 55 ans. Commence alors la baisse du Système Immunologique, quand le thymus (la glande qui commande tout le Système Immunologique et qui se trouve dans le torse) commence à s'atrophier. À partir de cet âge, l'auto-hémothérapie a une énorme valeur parce qu'elle va retarder la descente de cette courbe. Elle serait même indispensable.

Il y a des personnes qui ont un Système Immunologique moins déficient, d’autres plus, dépendant principalement de leur alimentation.

Il y a des personnes qui se nourrissent très mal, ils manquent d’éléments nutritifs, qui stimulent le Système Immunologique, de vitamines, de sels minéraux ou de protéines, parce que les anticorps sont formés par les protéines.

Si ces personnes ont une alimentation déficiente, elles vont avoir un Système Immunologique déficient. Il y a beaucoup de personnes qui vivent pratiquement sans maladies, en résistant à toutes les agressions de l'environnement, et d’autres qui sont toujours malades.



L'auto-hémothérapie aiderait dans ce cas, pour contrebalancer leur mauvaise alimentation.



Alors c'est réellement une chose incroyable de ne pas divulguer un travail dont bénéficient tant de gens et qui soulage la souffrance de tant de personnes. Dans autant de directions, dans autant de pathologies, dans autant de types différents de maladies chroniques et aiguës.


Aux médecins et aux futurs médecins


Toujours contrôler, ne jamais rien accepter tout cru, ne pas avoir de préjugés, tels que :

« Ce sont des choses du passé… C’est démodé ou c’est en retard ». Si possible, toujours ajouter l'ancien au nouveau. Et toujours en contrôlant qu'il n'y ait pas de préjudice pour qui va utiliser le traitement.

Tout médecin doit connaitre la raison des choses, pour se satisfaire. C’est une satisfaction personnelle. Mais l'engagement qu’il a, n'est pas celui- là, c’est de soulager de la souffrance, c’est le seul engagement qu’il a.




Vidéos, sélectionner : http://www.youtube.com/profile?user=eaglestv

Pour qui a accès à l'Orkut, beaucoup d’informations diverses : Témoignages, échanges, conversations, salles de causerie, avis, Groupes, articles scientifiques, pathologies, doutes fréquents : http://autohemo.blogspot.com/ http://www.medicinacomplementar.com.br/tema130206.asp

Pour connaître des témoignages sur l'auto-hémothérapie, rechercher avec www.google.com

Quelques groupes de témoignages, par exemple : http://groups.msn.com/Auto-Hemoterapia/relatos.msnw http://autohemo.blogspot.com/2007/05/comunidade.html http://autohemo.multiply.com/links






1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout